mai 10

Question de Louis Jean – Comment comprendre la Magie ?

0  comments

"

Comment comprendre la Magie


Louis Jean

Dans un mauvais jour et de mauvais poil, j’aurai répondu : Avec un “s’il vous plait” et un “merci” ?

Mais comme la question propose une ouverture intéressante et soulève quelques problématiques, je vais développer…

La Magie, la Sorcellerie, les Arts Occultes, existent depuis au bas mot 10 000 ans. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’à l’époque, les disciplines, les pratiques,  étaient très épurées, et fonctionnaient déjà à merveille. La transmission était bien évidement orale, et en-dehors de cercles très fermés, rien ne filtrait dans le monde dit “profane“.

Puis le temps a passé, les religions monothéistes bien connues de tous sont arrivées (vous sentez peut-être mon sourire crispé, non ?), et vous connaissez la suite : toute personne pratiquant la Magie est l’œuvre du démon…… bla bla……. interdit……. bla bla…… bucher……. bla bla…… Dieu est bon….. bla bla.

Fort heureusement, les Sorciers et Sorcières d’hier, loin d’être les sauvages arriérés désignés d’office comme coupables par cette belle et grande religion naissante, ont fait le choix de consigner par écrit l’ensemble de leurs savoirs, afin de les transmettre aux générations futures, de façon codé bien entendu. Il existe une exception à cela, le Vaudou, qui est né au Royaume de Dahomey (le Bénin actuel), et qui à su préserver l’intégralité de leurs connaissances oralement, jusqu’à aujourd’hui encore, et ce malgré plus de 200 ans d’esclavage intensif ( cf. vos cours d’histoire de 4ème).

Si je vous expose cette chronologie expresse, c’est pour vous montrer que le chemin vers la connaissance des sciences occultes fut tellement tortueux, qu’il devient aujourd’hui très facile de se perdre dans les méandres du savoir ésotérique.

Alors, tout ceci est bien joli, mais ça ne répond pas à la question de Louis-Jean.

Pour comprendre la Magie, il faut tout d’abord s’armer de patience. C’est l’atout majeur pour s’en sortir, patience et persévérance. Ensuite, je vous invite à trouver les ouvrages les plus anciens possibles. Tout simplement car se seront souvent les plus authentiques, les moins détournés par les tourments de l’Histoire. Bien sur, je ne parle pas non plus de trouver de vieux grimoires moyenâgeux, totalement illisibles aux profanes comme pour beaucoup d’initiés. Remonter déjà 1 ou 2 siècles en arrière suffit déjà à trouver de très bons auteurs contemporains.

Tout dépend aussi des affinités que vous aurez avec tel ou tel courant de Magie ou de Sorcellerie.

Ensuite (je garde le meilleur pour la fin, comme toujours), la théorie, c’est sympa, mais n’oublions pas que toutes ces disciplines sont avant tout pratiques. Que faire donc d’une bibliothèque gavée d’ouvrages rares et précieux, si vous ne faites que les collectionner. 

La véritable base, le socle fondateur même, pour comprendre la Magie, c’est de la pratiquer. Relisez la réponse à la question de Anna. Vous aurez alors devant vous les 4 grands préceptes de tout bon opérateur en Sciences Occultes. 

Pratiquer, voyager aussi. Rien de tel que de se fondre dans une culture chamanique, magique, de sorcellerie, et participer à des cérémonies, des services, etc…, pour approcher de très près le courant choisi et pourquoi pas, l’intégrer par les grands rites d’initiation. Se sont des expériences uniques à vivre, qui vous transformerons à tout jamais. 

En résumé : Lire un peu (de la qualité surtout), Pratiquer beaucoup, Voyager énormément, Ressentir à la folie, et Abandonner, pas du tout.

ça me rappelle un truc, pas moyen de savoir quoi… 😉

 


Tags

compréhension, ésotérisme, magie


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>